Langues

Bisse de Sillonin


Description du bisse: 

Le bisse de Sillonin est déjà cité en 1367. La prise d'eau se trouvait dans la Liène, un peu en amont du bassin de compensation des usines hydroélectriques de la Liène. En 1947, un petit tunnel a été construit pour faciliter la prise dans les gorges. La partie supérieure du bisse a été abandonnée en 1971, la captation se faisant depuis lors à Tsamplan sur la conduite de l'usine de la Liène. La partie supérieure du bisse se perd dans les forêts et cultures.
En entrant dans la falaise dominant la Liène, le bisse du Sillonin prend la forme d'un petit torrent et fait une chute dans les rochers. Un petit mur de pierre interrompt le chute et dirige l'eau dans une canalisation qui traverse la falaise. On marche sur la canalisation. Le passage est vertigineux, mais sécurisé par une main courante. Dès la sortie de la falaise, le bisse reprend son cours à ciel ouvert dans des auges de béton.

Itinéraire: 

D'Icogne (arrêt postal) prendre le chemin pédestre balisé qui descend vers Monteiller (indicateurs bisse de Sillonin). Après la forêt des Déclives, on chemine le long du bisse canalisé, puis à ciel ouvert. A l'entrée de la falaise, le chemin devient vertigineux et au moyen d'un escalier on rejoint le canal du bisse. En revenant quelques pas le long du canal on peut observer de quelle manière la cascade du bisse est interrompue par un petit mur de pierre. Après la falaise, on suit le bisse sans difficulté jusqu'à Vaas (arrêt postal). A Vaas, ne manquez-pas de visiter le Musée des Cornalins au Château de Vaas, et de déguster quelques bons crûs. http://www.chateaudevaas.ch/wp/

Région / Commune
LièneSaint-LéonardVignoble, St-Léonard et Vaas
Caractéristiques
9547229.0
Autres données
part. canalisépart. baliséT3oui


Autres noms du bisse: 
Bisse de Saint-Léonin
Photos: 
2.01
Médiathèque